PROGRAMME D’APPUI AUX VULNERABLES 2018

Classé dans : Non classé | 0

L’atelier de formation a eu lieu en date du 09 février 2018 à Tanganyika Lodge, en province de Rumonge. Il était organisé par le SEP/CNPS.

Cet atelier a vu la participation des cadres du SEP/CNPS, les RP, la PAMUSAB, les acteurs des MUSA et les conseillers socioculturels des gouverneurs.

 

Objectif global

Assister les ménages vulnérables sélectionnés du secteur informel en soins de santé à travers les mutuelles de santé communautaires (MUSA) pour une durée d’une année, sur le territoire burundais.

 

Objectifs spécifiques

  •  Cibler les ménages les plus vulnérables actifs pour bénéficier le programme ;
  • Signer les conventions avec les acteurs des mutuelles de santé pour faire soigner les ménages;
  • Affilier les bénéficiaires par le paiement des photos, des droits d’adhésion, des cotisations et des tickets modérateurs ;
  • Transmettre et mettre en œuvre les plans d’affaires des acteurs promoteurs pour accroître les revenus des ménages vulnérables
  • Créer une solidarité entre vulnérables indigents et les non-indigents dans le partage du risque-maladie ;

 

Résultats attendus

A la fin de l’atelier, les résultats attendus étaient les suivants :

  • Les ménages plus vulnérables actifs sont ciblés et enregistrés au mois de février;
  • Les contrats de convention entre le SEP/CNPS et les acteurs promoteurs des MUSA sont signés au mois de février;
  • Les ménages vulnérables actifs sélectionnés sont couverts en soins de santé,
  • Les plans d’affaires pour le développement des ménages vulnérables sont disponibles au deuxième trimestre;
  • Les ménages vulnérables bénéficient des activités génératrices de revenus de la part des promoteurs des MUSA;
  • Les programmes sont évalués à mi-parcours et à la fin

 

(……….)

 

Recommandations

Afin de mieux gérer ce programme, les acteurs-promoteurs doivent respecter les recommandations suivantes :

  • Faire le ciblage collinaire des vrais ménages vulnérables pour faciliter leur développement
  • Associer les parties prenantes au programme dans toutes les phases du programme (RP, Administration, Partenaires à la base, Prestataires de soins)
  • Enregistrer et transmettre les ménages et leurs bénéficiaires pour avoir le nombre de personnes appuyées par le Gouvernement
  • Décentraliser les données et informations aux présidents ou gérants des mutuelles de santé
  • Initier et mettre en œuvre les AGRs pour les ménages vulnérables afin de pérenniser les adhésions des ménages vulnérables
  • Revoir l’organisation des sections dans les communes pour avoir les données
  • Informer et renforcer les ménages du fonctionnement du programme
  • Assurer le suivi régulier du programme (SEP/CNPS et Acteurs)
  • Doter les sections des MUSA d’un comité de gestion de la section

 

L’atelier de Rumonge a été une occasion aux acteurs de présenter leurs AGRs respectives prévues pour les ménages mutualistes dans le but de pérenniser les adhésions dans les mutuelles. Ces présentations ont introduit la séance des échanges où plusieurs questions ont été posées à l’endroit du SEP/CNPS, de la PAMUSAB et des Acteurs. A toutes les préoccupations, l’assistance a eu des réponses satisfaisantes.

Avant de clore les activités de la journée, il a été demandé à chaque acteur de passer au SEP/CNPS pour discuter du contenu des conventions car le souhait est de commencer à mettre en œuvre ce programme le plus rapidement possible.

L’atelier qui avait commencé à 9h50 a pris fin à 14h30.

Laissez un commentaire